Site icon Le Blog – Abby

Peut-on recruter en auto-entreprise ?

Votre projet connaît un franc succès ! Et pour qu’il continue son ascension fulgurante, c’est le moment de passer au recrutement ! Mais est-il possible de recruter un salarié en auto-entreprise ? C’est ce qu’on voit dans cet article !

Auto-entreprise et recrutement de salarié

L’auto-entreprise est une entreprise individuelle. Son régime simplifié rencontre un franc succès, il est parfait pour les personnes souhaitant entreprendre seules, grâce à des démarches de création et de gestion simplifiées.

💡
À savoir : Pour en savoir plus sur la création et le régime de l’auto-entreprise c’est par ici !

En tant qu’auto-entrepreneur, rien ne vous empêche de vouloir recruter du personnel pour vous aider dans votre travail. Cependant, et comme nous l’avons vu, l’auto-entreprise est une entreprise à l’échelle d’une seule personne. Elle est faite de façon à fonctionner de la sorte : grâce à une gestion simplifiée et des tâches administratives moindres.

Ce qui ne la rend pas propice au développement d’une équipe.

Faut-il recruter un salarié en tant qu’auto-entrepreneur ?

Avantages

Même si l’auto-entreprise n’est pas faite pour recruter de nouveaux salariés. Il peut néanmoins être judicieux d’embaucher du personnel. Cela peut même représenter quelques avantages :

Inconvénients

Malgré que l’auto-entreprise soit un régime assez souple et simple de gestion, le recrutement d’un salarié présente néanmoins quelques inconvénients :

Les formalités administratives pour recruter

Pour recruter un salarié au sein de votre auto-entreprise, vous devrez effectuer une déclaration préalable à l’embauche (DPAE). Elle vous permettra par la suite de demander :

Attention ! Vous devez obligatoirement faire cette déclaration 8 jours avant le recrutement de votre salarié et elle doit être transmise à l’URSSAF.

Bien sûr, il est évident que vous devrez établir un contrat de travail. Pour cela, vous devrez demander quelques pièces justificatives à votre futur salarié :

Vous devez également tenir un registre du personnel sur lequel apparaîtra l’identité du salarié, la date de l’embauche ainsi que son contrat de travail.

Les alternatives à l’embauche

Si vous souhaitez tout de même recruter un collaborateur par manque de main-d’œuvre. Il existe d’autres solutions que l’embauche. Vous pouvez toujours opter pour des courts contrats en CDD ou encore en intérim. L’autre option est de faire de la sous-traitance en faisant appel à une personne en freelance.

💡
À savoir : vous pouvez toujours engager un stagiaire ! C’est une solution qui vous permettrait d’avoir de l’aide à moindre coût puisque la rémunération minimale avoisine les 600€/mois. Le tout exonéré de cotisations et de charges patronales et salariales.

Le TESE :

Le Titre Emploi Service Entreprise permet de simplifier les formalités sociales liées à l’embauche d’une personne par un auto-entrepreneur.
Le TESE est adapté aux petites structures et aux contrats courts, il nécessite également une déclaration dans les 8 jours qui suivent l’embauche.

Le portage salarial :

Souvent utilisé en auto-entreprise, le portage salarial permet de transférer la gestion du contrat de votre employé à une autre personne, une société de portage.
Bien que vous devez vous acquitter de frais auprès de la société de portage. Cela vous permet de ne plus vous occuper des formalités administratives et donc de recruter plus rapidement et plus facilement.

Maintenant que, vous y voyez plus clair concernant le recrutement dans une auto-entreprise. Vous n’avez plus qu’à vous décider !

En revanche, si vous n’avez pas encore créé votre entreprise et que vous projetez déjà d’agrandir votre équipe de collaborateurs. Le mieux est d’envisager un autre statut juridique que l’auto-entreprise.

Quitter la version mobile