Site icon Le Blog – Abby

Chômage partiel et auto-entrepreneur : les deux statuts sont-ils cumulables ?

Vous êtes actuellement bénéficiaire du chômage partiel et vous souhaitez obtenir le statut auto-entrepreneur mais… Vous ne savez pas si c’est possible ? Sachez que vous êtes au bon endroit, ici, on vous explique tout ! 👇🏼

Chômage partiel et statut d’auto-entrepreneur : deux statuts cumulables

Depuis peu, le cumul des allocations chômage et du statut d’auto-entrepreneur est possible dans la limite de vos droits cumulés, au cours de vos activités salariées. Cependant, le salaire moyen perçu au cours de votre activité de l’auto-entrepreneur ne doit pas dépasser le salaire moyen perçu lors de votre dernière activité salariée.

Il est fréquent qu’au cours de la création ou reprise de votre auto-entreprise, vous ayez des revenus faibles voire nuls. Vous pouvez maintenir vos allocations avec l’aide au retour à l’emploi (ARE). Cette aide valorise davantage les auto-entrepreneurs qui reprennent une activité (s’ils remplissent les conditions d’attributions de l’aide).

💡
À savoir : le montant de vos allocations chômage peut être intégral ou partiel. Si vous ne percevez pas de revenus provenant de votre activité, le montant de l’ARE sera complet. À l’inverse, si vous générez des revenus grâce à votre auto-entreprise, le montant de l’ARE ne sera que partielle.

Par ailleurs, il est important de savoir que le pourcentage de votre chiffre d’affaires influe sur les revenus professionnels de votre entreprise en fonction de votre activité :

Si vous souhaitez cumuler le chômage partiel et votre statut d’auto-entrepreneur, n’oubliez pas de déclarer votre auto-entreprise à Pôle emploi ! L’organisation vous demandera, par la suite, de déclarer vos revenus professionnels tous les mois.

💡
À savoir : il est possible de bénéficier d’un paiement provisoire de l’ARE si votre déclaration mensuelle n’est pas possible. Le montant perçu sera régularisé le mois suivant. Sachez que l’ACRE peut être plus avantageuse si vous anticipez des revenus importants dès le départ de votre activité.

Et si je décide d’arrêter mon activité ?

Cesser votre activité ne veut pas dire que vous n’avez plus droit aux aides ARE et ACRE. 👀

En effet, que vous soyez bénéficiaire de l’une ou de l’autre, vous n’avez peut-être pas totalement épuisé vos droits d’indemnités chômage.

💡
À savoir : la part de l’ARE non perçut au cours de votre activité d’auto-entrepreneur lorsque vos revenus étaient élevés, est convertie en nombre de jours supplémentaires de droits au chômage.

Par conséquent, peu importe si vous maintenez ou non votre statut d’auto-entrepreneur. Vous aurez toujours la possibilité de bénéficier de vos jours de chômage. C’est d’ailleurs grâce à ce dispositif que vous pouvez créer ou reprendre votre auto-entreprise librement et en toute sécurité.

Quitter la version mobile