Rejoindre un collectif de Freelance

Lea

Lea

1 février 2023

Comme son nom l’indique, l’essence même du freelance est l’indépendance. Ce statut, implique très souvent de travailler seul, au risque de s’isoler… D’où, l’intérêt de se rejoindre un collectif de freelance. Travailler seul tout en étant entouré, c’est tout à fait possible grâce à cette nouvelle manière de travailler.

Dans cet article, découvre en quoi consiste le collectif de freelance et comment en rejoindre. En bonus, Laura Desquiens fondatrice du collectif “Le rendez-vous des ambitieuses”, nous partage son point de vue et ses conseils autour de ce concept.

Résumé

Pas le temps de lire notre article ? Pas de problème, voici un récap des points que tu dois retenir au sujet du collectif de Freelance :

  • Le collectif de freelance est une organisation destinée aux indépendants
  • Il peut te permettre d’apprendre de nouvelles compétences professionelles
  • C’est l’occasion de développer ton réseau et d’obtenir des opportunités de travail

Un collectif de freelance, qu’est-ce que c’est ?

Un collectif de freelance, comme son nom l’indique, est un réseau d’entrepreneurs, qui généralement, exercent dans le même secteur d’activité. Il permet de remplir son carnet d’adresses mais aussi de développer de nouvelles compétences en travaillant sur des projets plus conséquents avec les autres entrepreneurs.

Pourquoi rejoindre un collectif de Freelance ?

Des atouts professionnels

Bien sûr, l’objectif des collectifs de freelance est de pouvoir développer à la fois ton activité, à la fois ton réseau. De plus, l’avantage c’est que tu as la possibilité de travailler sur de plus gros projets, qui ne seraient pas envisageables seul.

Le collectif de freelance peut aussi te permettre de trouver (et saisir) de nouvelles opportunités.

Des atouts personnels

Pour l’indépendant, rejoindre un collectif est tout à son intérêt car l’organisation qu’il aura choisi d’intégrer peut lui apporter des notions à la fois personnelles et professionnelles comme le fait d’être entouré, d’avoir du soutien. Le tout, en partageant des valeurs communes comme la transparence, l’horizontalité ou encore la flexibilité sans compter le fait d’acquérir un sentiment d’appartenance.

Entretien avec Laura Desquiens, créatrice du collectif de freelance : Le rendez-vous des ambitieuses

Afin de mieux comprendre l’organisation d’un collectif de freelance, Laura Desquiens, fondatrice du collectif féminin « Le rendez-vous des ambitieuses« , a accepté de nous partager son expérience et son point de vue à ce sujet.

Alors, pour commencer est-ce que tu peux te présenter ?

“Je m’appelle Laura, j’ai 27 ans, je suis auto-entrepreneuse depuis bientôt 2 ans. Au départ, j’étais community manager donc je faisais tout ce qui est communication des réseaux sociaux pour les clients et j’ai essayé de transitionner mon activité au cours de l’année 2022, dans l’organisation pour les entrepreneurs parce que c’est une compétence que je maîtrise depuis très très longtemps et que j’aime énormément.”

Est-ce que tu peux me parler du collectif de freelance et quelle est ta définition ?

“En réalité, le collectif de freelance, ça peut être tout ou rien parce qu’on dit “collectif” mais c’est pas forcément un réseau. Moi, ma vision des choses, c’est plutôt une communauté qui se forme, d’entrepreneurs, qui est locale. Un peu dans cette vision où l’on peut se retrouver, forcément se soutenir, se booster, avoir des aides et des sujets spécifiques.”

À quel moment tu as ressenti le besoin d’intégrer ou de former un collectif ?

“Je me suis rendu compte que je me suis sentie souvent seule. Passer son temps à chercher des informations… On perd un temps fou ! Et, le fait d’avoir rencontré des gens sur Instagram, je me suis dit : “C’est trop cool de rencontrer des gens sur Instagram, mais j’aimerais bien les rencontrer en physique, ce serait bien”. Et puis, j’ai eu l’occasion de rencontrer sur Instagram une nana qui était aussi à Strasbourg, qui fait partie maintenant du réseau. Je lui ai parlé du projet et elle me dit : “Écoute, ça peut être carrément faisable, on peut le faire, on y va !”, j’ai répondu : “Oui, pourquoi” et je me suis lancée sur le sujet l’an dernier du courant janvier.

J’avais vraiment besoin de réunir le fait de rencontrer les gens, passer des moments avec les gens, pour se rassurer aussi.”

As-tu expérimenté le collectif de freelance en le créant ?

“J’ai décidé de m’orienter sur un réseau féminin, entièrement féminin, parce que je veux qu’on se sente en sécurité sans qu’on ait besoin de me dire “Non mais il fait quoi lui ? Il veut me draguer ou quoi ?”. On comprend que les autres vont nous comprendre aussi et c’est ça le plus important”.

Comment est-il possible d’adhérer à un collectif de freelance ?

“L’idée, c’est qu’on veut rendre ça accessible. On veut que ce soit pour tout le monde, on ne veut pas non plus que ce soit trop fermé. »

« Avant toute chose, faire partie d’un collectif, c’est de participer, d’aider les autres, vraiment être dans le côté convivial, partage, entraide, engagement, bienveillance, c’est ça qui est important pour nous.”

Quelles sont les démarches administratives pour intégrer un collectif de freelance ?

“Nous, on passe par HelloAsso donc ça, c’est une inscription basique. Mais, il y a une charte des valeurs et un règlement intérieur à signer obligatoirement. Ensuite, ils sont intégrés dans le Discord qui est fait spécialement pour eux et après par la suite nous, on communique auprès d’eux.”

Pourquoi ton collectif est-il réservé aux femmes ? Y a-t-il des catégories d’activités mises en avant ?

“Le choix pour les femmes, c’est simple. Je me suis basée sur ma propre expérience. On voulait vraiment faire comme une sorte de sororité de nanas qui puissent promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

On sait qu’il y a des femmes qui sont mamans, mais qui ne pensent pas à se lancer en micro-entreprise parce qu’elles se disent qu’elles sont mamans. D’autres sont enfermées dans le salariat depuis 20-30 années et qui ne se plaisent pas tant finalement et qui auraient voulu faire quelque chose, mais qui ne sont pas boostées parce que personne ne leur donne les éléments là et on s’est dit que là, c’était vraiment un espace dédié qui soit safe surtout.”

« C’est pour ça qu’on a créé le rendez-vous des ambitieuses pour que ces membres puissent libérer leur voix, s’entraider et se soutenir.”

Quels seraient tes conseils pour choisir le bon collectif de freelance ?

“Alors, je dirais qu’il faut tester parce qu’on a tendance à se réfréner. Enfin, je sais que certains sont introvertis, extravertis. C’est difficile d’aller à la rencontre des gens des fois, surtout quand c’est un groupe de personnes qui peuvent se connaître depuis un bout de temps. Mais c’est important aussi de citer les critères. Qu’est-ce qu’on veut finalement ? Qu’est-ce qu’on peut obtenir grâce à ce collectif ? Est-ce qu’on veut juste du business ? Est-ce qu’on veut juste faire des rencontres ? Est-ce qu’on veut se former ? Et ça va permettre de choisir LE collectif adapté parce que voilà, on s’adapte au service qu’il propose.”

Choisir le bon collectif de Freelance

Tu l’auras compris, rejoindre un collectif de freelance peut être une bonne solution pour trouver du soutien et des opportunités de travail. Mais, encore faut-il LE bon collectif de freelance, qui te correspond toi, ta personnalité, tes attentes et ton activité.

Alors, pour te faciliter la tâche, tu peux suivre ces 5 étapes avant de t’engager dans un collectif

  1. Définis tes critères : Avant toute chose, il est indispensable de définir clairement tes besoins et tes attentes envers l’intégration du collectif, notamment en te posant les bonnes questions : Quelles sont les valeurs que je recherche ? Quels types de projets, je souhaite effectuer ? Comme l’a précieusement recommandé Laura.
  2. Identifie les collectifs de freelances dans ton domaine d’expertise : Il existe de nombreux collectifs de freelance dans différents domaines d’expertise. Tu peux faire des recherches en ligne pour trouver des collectifs dans ton secteur d’activité, ou demander à ton entourage, des collègues ou des amis, s’ils connaissent des collectifs intéressants. Par exemple, si tu exerces dans le domaine du digital, il serait plus avantageux pour toi de trouver un collectif spécialisé dans ce domaine.
  3. Contacte le collectif et demande comment adhérer : une fois que tu as trouvé un collectif qui t’intéresse, tu peux contacter l’organisation et demander comment adhérer. Tout en sachant que certains collectifs peuvent avoir des critères d’admission, comme un diplôme ou une expérience professionnelle particulière.
  4. Participe aux activités du collectif : ensuite, lorsque tu es membre du collectif qui te semble adapté à ton profil et ta situation, il est important de participer aux activités organisées par celui-ci pour t’intégrer plus facilement et rapidement. En effet, cela te permettra de rencontrer d’autres freelances et de développer ton réseau professionnel.
  5. Contribue au collectif : en tant que membre d’un collectif, tu peux également contribuer à l’organisation en proposant des idées, en participant à des projets ou en organisant des événements. Cela te permettra de t’impliquer davantage dans le collectif et d’expérimenter de nouvelles choses et surtout de te faire connaître auprès des autres membres.

Conclusion

Voilà, tu sais désormais en quoi consiste un collectif de freelance et comment le rejoindre. Cela peut vraiment t’être bénéfique pour le développement de ton projet. Cela dit, sache que si tu es indépendant et que tu souhaites appartenir à une communauté de freelance qui te ressemble, tu peux intégrer Abby family 😃

Et n’oublie pas, Abby est toujours là pour t’aider dans la gestion et le développement de ta micro-entreprise. ❤️

FAQ – Rejoindre un collectif de Freelance

Qui peut rejoindre un collectif de Freelance ?

N’importe quel indépendant peut rejoindre un collectif de Freelance. Cela dit, certains types activités sont plus présents notamment les métiers liés au digital.

Rejoindre un collectif de freelance, c’est payant ?

Tout dépend des collectifs mais généralement, une contribution est demandée lors de l’adhésion.

Comment rejoindre un collectif de freelance ?

Il est possible de rejoindre un collectif de freelance par le bai de différentes plateformes dédiées telles que Linkedin par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles
pourraient vous interesser.
Florian

Florian

26 mars 2024

Florian

Florian

26 mars 2024