Quelle différence entre le chiffre d’affaires et les bénéfices en entreprise ?

Picture of Florent

Florent

18 juin 2024

Le chiffre d’affaires et les bénéfices sont 2 notions clés, souvent confondues, mais aux implications bien distinctes pour les entreprises. De nombreuses personnes ont tendance à les confondre, ce qui peut conduire à une mauvaise gestion et à une faillite d’entreprise. Il est donc important de comprendre quelle est la différence entre chiffre d’affaires et bénéfices pour toutes les personnes qui gèrent ou qui travaillent dans une entreprise. Nous présenterons les 2 notions mais également le cas particulier de l’auto-entrepreneur.

Qu’est ce que le chiffre d’affaires ?

Il est assez simple de comprendre le chiffre d’affaires. Il correspond à la totalité des sommes encaissées sur une période donnée. Le chiffre d’affaires d’une entreprise se calcule habituellement hors taxe puisque la TVA est reversée à l’Etat. La période de calcul d’un chiffre d’affaires est variable. Comptablement, on a l’habitude de le calculer au mois ou bien sur une année correspondante à l’exercice comptable de l’entreprise.

💡Bon à savoir : le calcul trimestriel du CA est également possible. Il est notamment utilisé comme critère pour justifier d’un licenciement économique pour les entreprises en difficultés.

Il est important de noter qu’un chiffre d’affaires se calcule sur les sommes réellement encaissées et non pas sur les sommes facturées. C’est un point important pour les entreprises qui rencontrent des difficultés pour se faire payer.

Le calcul d’un chiffre d’affaires est simple à faire. Il correspond au nombre de produits ou de prestations vendus multiplié par le prix de vente du produit ou service. On peut y ajouter des frais annexes tels que : les frais de livraison payés par le client ou bien des extensions de garantie. 

Il est important de noter que le chiffre d’affaires est un des indicateurs les plus important en entreprise. Néanmoins, il ne donne aucune indication sur la rentabilité de l’entreprise. Il permet simplement d’évaluer le volume d’activité de l’entreprise en comparaison avec d’autres entreprises.

Qu’est ce que les bénéfices ?

Le bénéfice, aussi appelé résultat net, représente la richesse créée par l’entreprise au cours d’une période donnée. Il s’agit de la différence entre les recettes (principalement le chiffre d’affaires) et les charges (toutes les dépenses engagées par l’entreprise pour son activité).

En d’autres termes, le bénéfice est ce qu’il reste à l’entreprise après avoir payé toutes ses factures et impôts. Il s’agit donc d’un indicateur clé de la performance financière et de la rentabilité de l’entreprise. En comptabilité, le résultat se calcule dans le compte de résultat. Le chiffre d’affaires est situé tout en haut, ensuite on déduit toutes les charges et les coûts comme l’achat de marchandise, le loyer, les salaires, etc. Enfin, on arrive à différents résultats.

⚠️ Attention : on parle de bénéfices lorsque le résultat net de l’entreprise est positif. Lorsque les charges de l’entreprise sont supérieures au chiffre d’affaires, on parle alors de déficit.

A noter que lorsqu’une entreprise réalise un bénéfice, elle est imposée sur ce résultat (dans le cas d’une entreprise soumise à l’Impôt sur les Sociétés).

Le bénéfice est un élément important pour les propriétaires d’une entreprise, car il permet de :

  • Evaluer la performance de l’entreprise: Un bénéfice élevé montre que l’entreprise est rentable et qu’elle génère de la valeur pour ses propriétaires.
  • Rémunérer les actionnaires: Les bénéfices peuvent être utilisés pour verser des dividendes aux actionnaires.
  • Réinvestir dans l’entreprise: Les bénéfices peuvent être réinvestis dans l’entreprise pour financer la croissance, la recherche et le développement, etc.

Afin d’optimiser ses bénéfices, une entreprise peut :

  • Augmenter son chiffre d’affaires : soit en augmentant les prix à nombre de vente égal. Soit en augmentant le nombre de vente à prix égal (Et pourquoi pas les deux).
  • Réduire ses charges : en faisant attention à ses dépenses comme les salaires, les frais de déplacement, etc.

Le cas des auto-entrepreneurs

Dans les cas des auto-entrepreneurs, il n’y a pas de très grosses différences. Le chiffre d’affaires correspond également aux mêmes critères, sauf que la plupart du temps, ils sont exonérés de TVA tant que leur chiffre d’affaires annuel n’atteint pas un certain seuil (91 900 € pour la vente de marchandise et 36 800 € pour la prestation de services).

A lire sur le blog Abby pour en savoir plus : Tout savoir sur la facturation de la TVA pour les micro-entreprises

Le bénéfice que dégage un auto-entrepreneur correspond à la déduction de ses charges et cotisations du chiffre d’affaires généré par la micro-entreprise. 

Le micro-entrepreneur paye ses impôts sur son chiffre d’affaires et non pas sur son résultat. Que ce soit via le versement libératoire ou via la déclaration d’impôt sur le revenu.

⚠️ A noter : si ton activité d’autoentrepreneur se développe et génère des charges importantes, il peut être plus intéressant de créer une société (EURL ou SASU) pour pouvoir déduire l’ensemble des charges réelles, ce qui se traduit généralement par une économie d’impôts plus importante.

En conclusion, le chiffre d’affaires et les bénéfices sont des outils précieux pour l’analyse financière des entreprises. Utilisés conjointement, ils permettent d’obtenir une vision complète de la santé financière d’une entreprise et de prendre des décisions éclairées pour son avenir.

N’oublie pas que l’analyse financière ne se résume pas à ces deux indicateurs. D’autres éléments, tels que la dette, la trésorerie et les perspectives de croissance, doivent également être pris en compte pour obtenir une évaluation complète de la situation d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles
pourraient vous interesser.
Picture of Florent

Florent

18 juin 2024

Picture of Florian

Florian

18 juin 2024