Communication

Les réseaux d’affaires pour les micro-entrepreneurs


Exaucée

· 3 minutes de lecture
Les réseaux d’affaires pour les micro-entrepreneurs

Les micro-entrepreneurs font partie d’une catégorie d’actifs, bien particulière : les “indépendants”. Une dénomination qui, bien souvent, peut instantanément être associée à des caractéristiques telles que : l’autonomie, la liberté, mais aussi la solitude. Et oui, la solitude est un aspect qui n’est pas négligeable dans le monde la micro, car à travers ce mode de travail versatile, le risque de tomber dans l’isolement est également à prendre en compte.

D’autant plus, avec l’extension du télétravail. Un bien pour un mal, ou un mal pour un bien ? À vous de juger ! Mais évidemment, il existe des solutions à cela (on ne vous aurait jamais laissé sur une note aussi négative). Lesquelles ? Bonne nouvelle, dans cet article on se focus sur l’une d’elles : les réseaux d’affaires dédiés aux micro-entrepreneurs. Qu’est-ce qu’un réseau d’affaires ? Quel réseau d’affaires choisir ? Comment intégrer un réseau d’affaires ? Découvrez les réponses à vos questions, dès maintenant !

Qu’est-ce qu’un réseau d’affaires ?

En quelques mots, le réseau d’affaires est une sorte de club dans lequel se rassemblent différents micro-entrepreneurs, dans un but précis : agrandir leur réseau professionnel en partageant leur carnet d’adresses. Cela dit, au-delà de l’acquisition de nouveaux contacts, à travers ces réunions naissent d’autres objectifs relativement attractifs, comme :

Des réseaux d’affaires pensés pour les micro-entrepreneurs

Cette méthode collaborative peut apporter de nombreux avantages pour les micro-entrepreneurs, à la fois d’un point de vue économique et social. En effet, grâce aux réseaux d’affaires, vous pouvez :

  • Rencontrer et échanger
  • Créer des opportunités nouvelles et augmenter votre chiffre d’affaires
  • Identifier les secteurs porteurs
  • Accélérer votre croissance
  • Vous soutenir lors des moments difficiles
  • Vous apporter de l’aide
  • Maintenir un lien cohérent entre votre micro-entreprise, les évolutions et exigences de votre marché

Comment bien choisir son réseau d’affaires ?

Des réseaux d’affaires, il en existe une multitude, alors voici quelques critères qui pourront vous aider à bien choisir, le réseau qui vous correspond, mais surtout qui contribuera au développement de votre micro-entreprise :

  • Choisissez l’organisme le plus en adéquation avec votre branche d’activité. Cela vous permettra d’être mis en relation avec d’autres entrepreneurs qui vous ressemblent ou qui vous complètent !
  • S’investir : investissez-vous et participez le plus souvent possible ! C’est important pour que vous puissiez nouer des liens facilement et rapidement.
  • Participer le plus souvent possible : quelle que soit la fréquence des rendez-vous, c’est-à-dire généralement hebdomadaire ou mensuelle, n’hésitez à être présent régulièrement afin d’optimiser vos chances de
  • Cibler précisément le type de réseau ainsi que les membres
  • Pensez aux frais : ils peuvent varier en fonction des cotisations, mais aussi de la notoriété

Posez-vous les bonnes questions

Pour bien choisir son réseau d’affaires, il est important de définir quelles sont vos attentes, en vous posant les bonnes questions :

  • Qui sont les membres du réseau ?
  • Comment les membres du réseau peuvent-ils m’aider quant au développement de ma micro ?
  • Peuvent-ils me donner des retours ?
  • En quoi ce réseau d’affaires m’apporte-t-il de l’aide ?
  • Défend-il suffisamment mes intérêts ?
  • Quelle valeur puis-je apporter aux membres et au réseau général ?

Les types de réseaux d’affaires

Sachez qu’en fonction de votre micro-entreprise, il existe différents types de réseaux d’affaires :

  • Les réseaux d’affaires nationaux : CMA etc
  • BNI (Business Network International)
  • Les associations professionnelles
  • Linkedin

Finalement, le réseau d’affaires, qu’il soit virtuel ou réel est un moyen efficace pour permettre de développer votre activité tout en développant des liens sociaux. Génial n’est-ce pas ?