Quelles subventions pour les auto-entrepreneurs en 2022 ?

Picture of Lea

Lea

28 avril 2021

Le statut d’auto-entrepreneur présente plusieurs avantages, notamment grâce aux aides mises en place sous la forme de mesures d’accompagnement, de financement ou encore de facilitation de démarches administratives. Peu importe votre activité en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez, en général, profitez de ces aides.

Voici les principales subventions dont les auto-entrepreneurs peuvent jouir en 2022 :

L’ACRE, qu’est-ce que c’est ?

L’ACRE : c’est l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise qui a été mise en place dans le but d’aider les auto-entrepreneurs à obtenir le capital nécessaire pour réaliser leurs projets.

Pour définir le montant de l’aide alloué à ces entrepreneurs, l’organisme convertit en capital les aides allant jusqu’à 45% du montant total de reprise ou de création d’une auto-entreprise.

Le versement de l’ACRE s’effectue en 2 étapes :

  • Dans un premier temps, la moitié du capital est versée au moment de la création de l’auto-entreprise.
  • Dans un second temps, la deuxième moitié du capital est versée dans les 6 mois suivant la création de l’entité.

Grâce à l’ACRE tous les auto-entrepreneurs peuvent profiter d’un allègement de cotisations sociales. Cette aide permet aux porteurs de projets de bénéficier d’un allègement partiel et progressif de leurs charges sociales. Bien sûr, à condition qu’ils ne dépassent pas les seuils du régime d’auto-entrepreneur.

Pour rappel :

  • 72 600 € pour les professions libérales et les prestations de services qui relèvent des BIC et BNC.
  • 176 200 € pour les activités de fourniture de logement et de commerce.

Qui peut bénéficier de l’ACRE ?

Depuis 2019, pour bénéficier de cette aide, le statut de chômeur n’est plus obligatoire. Cette subvention est accessible automatiquement à toutes les personnes voulant se lancer en tant qu’auto-entrepreneurs.

Cependant, le montant de l’exonération dépend de la date de création de l’entreprise.

En effet, si vous avez créé votre entreprise avant l’année 2020, vous pouvez bénéficier de l’exonération à (75, 25, 10%)  automatiquement pour une durée de trois ans.

Si au contraire, vous avez créé votre entreprise après le 1er avril 2020, vous devez faire des démarches et remplir certaines conditions pour bénéficier d’une durée d’exonération à 50% d’un an maximum.

💡
À savoir : Il est possible pour un entrepreneur ayant créé son entreprise entre janvier et mars 2020, de bénéficier de l’ACRE pendant 3 ans et des taux d’exonérations de 75, 25, 20% s’il en a fait la demande, qu’il se soumet aux conditions en vigueur et que son chiffre d’affaires annuel après abattement ne dépasse pas 41 136€.

Les conditions d’obtention de l’ACRE

Les conditions d’obtention de l’ACRE varient selon l’activité que vous exercez. Soit :

  • S’il s’agit d’une activité libérale, vous ne devez pas dépasser 62 317€ de CA la première année.
  • Pour une activité commerciale, vous ne devez pas dépasser un CA de 141 848€ la première année.
  • Enfin, si vous exercez une activité de prestation d’activité artisanale et commerciale, vous ne devez pas dépasser 82 872€ de CA la première année.

Le NACRE, qu’est-ce que c’est ?

Le NACRE ou “nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise” est aussi une des subventions accessibles en 2022 à tous les auto-entrepreneurs ou les futurs auto-entrepreneurs. Ce dispositif permet aux porteurs de projets d’avoir un accompagnement pendant une durée de 3 ans, avec :

  • d’une aide de 4 mois pour créer son projet
  • d’une aide de 4 mois pour sa structuration financière
  • d’un accompagnement sur une période de 3 ans au démarrage de l’activité pour permettre aux entrepreneurs de développer leur activité correctement

Bien sûr, comme toutes aides, certaines conditions doivent être respectées pour pouvoir bénéficier du NACRE :

Pour bénéficier de cette aide, il faut se rapprocher d’un organisme d’accompagnement conventionné par l’État pour en faire la demande (en général, ce sont des cabinets d’expertise comptable ou la chambre de commerce et de l’industrie de la région où vous avez créé votre auto-entreprise).

Le FGIF, qu’est-ce que c’est ?

Le FGIF ou “fonds de garantie à l’initiative des femmes” ou récemment renommée “Garantie EGALITE femmes”, est une subvention uniquement dédiée aux femmes qui souhaitent créer leur entreprise.

Cette aide est à destination des femmes sans emploi et vivant précairement. Le FGIF a pour objectif de leur faciliter l’accès aux crédits bancaires dans le cadre de la création de leur entreprise, son développement et/ou sa reprise.

Cette aide se compose :

  • d’une couverture à hauteur 80% du prêt bancaire (limité à 50 000 €)
  • une somme d’argent servant à financer des investissements ou pouvant prendre la forme d’un fonds de roulement.
💡
À savoir : le FGIF n’est compatible qu’avec les entreprises créées ou reprises depuis moins de 3 ans. Il permet également de différencier le patrimoine personnel du patrimoine professionnel.

Comment obtenir cette aide ?

Il n’y a pas de formulaire particulier pour obtenir cette subvention. Les femmes auto-entrepreneures intéressées doivent se rapprocher de l’association France Active (à l’origine de la création de cette aide) de la région où est créée son entreprise.

💡
Bien évidemment, d’autres subventions accessibles aux auto-entrepreneurs peuvent voir le jour courant de l’année 2022. Nous tâcherons d’actualiser notre article régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles
pourraient vous interesser.
Picture of Florian

Florian

9 mai 2024

Picture of Florent

Florent

7 mai 2024