Peut-on cumuler ARE et auto-entreprise ?

Picture of Lea

Lea

5 juillet 2021

Vous êtes actuellement auto-entrepreneur actif ou en devenir et vous souhaitez connaître vos droits et vos possibilités vis-à-vis de l’ARE et de votre auto-entreprise ? Sachez que vous n’êtes pas le premier à vous interroger. L’ARE est une aide financière offerte par Pôle emploi aux demandeurs d’emplois. Il est parfaitement possible de cumuler le statut d’auto-entrepreneur et l’ARE. Cependant, il faut tester votre éligibilité, pour connaître vos droits.

L’ARE, qu’est-ce que c’est ?

L’allocation chômage d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), permet à tout demandeur d’emploi de percevoir un complément de salaire sur ses revenus mensuels ou bien d’être dédommagé en cas de perte d’emploi.

Qui peut bénéficier de l’ARE ?

L’ARE n’est pas une aide automatiquement donnée à tous les demandeurs d’emploi. En effet, vous y êtes éligibles si vous respectez certaines conditions telles que :

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi chez Pôle emplois et être activement à la recherche d’un emploi (ou en cours de création d’auto-entreprise).
  • Justifier de suffisamment de jours travaillés. C’est-à-dire, avoir déjà cotisé au chômage et avoir travaillé a minima 88 jours ou 610 heures au cours des 28 derniers mois avant l’inscription chez Pôle emplois.
  • Déclarer vos revenus d’activité professionnelle chaque mois sur votre espace en ligne Pôle emplois.
  • Avoir été privé d’un emploi de façon involontaire (licenciement, fin d’un CDD, rupture conventionnelle…). En effet, si vous avez démissionné ou été licencié pour faute grave de votre emploi précédent, vous n’êtes pas éligible à l’ARE.
  • Vous n’avez pas la possibilité de partir en retraite. En effet, à partir du moment où vous pouvez prendre votre retraite, vous n’êtes plus éligible à l’ARE.
  • Vous êtes ou avez déjà été salarié d’une entreprise. En effet, être auto-entrepreneur ne permet pas de cotiser au chômage.
💡
À savoir : Il existe d’autres subventions auxquelles les auto-entrepreneurs peuvent prétendre.

Comment calculer le montant de l’ARE en auto-entreprise ?

Le calcul de l’ARE pour un auto-entrepreneur diffère selon différentes situations.

Situation 1 : Vous avez perdu votre emploi, puis créé votre auto-entreprise.

Dans ce cas, vous devez déclarer vos revenus tous les mois. Votre allocation sera alors recalculée en fonction des revenus mensuels de votre auto-entreprise de la manière suivante :

ARE = montant de l’ARE – 70 % du chiffre d’affaires de l’auto-entreprise après abattement

Le montant de votre abattement dépend de la nature de votre activité, à savoir :

  • Activités libérales : 34%
  • Prestations de services non-commerciales : 50%
  • Activités commerciales : 71 %

Cependant, le cumul entre l’ARE et vos revenus d’auto-entrepreneur ne doit pas être supérieur à votre salaire journalier de référence (SJR). Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas toucher d’allocations chômage ce mois-ci. Toutefois, elles ne seront pas perdues, car elles prolongeront d’autant plus votre durée d’indemnisation.

💡
À savoir : Si votre salaire journalier de référence (SJR) est inférieur à vos revenus générés par votre auto-entreprise, vous n’êtes pas éligible à l’ARE. Toutefois, votre durée d’indemnisation se verra prolongée.

Situation 2 : Vous avez créé votre auto-entreprise, puis perdu votre emploi en activité salarié.

Dans ce cas, vous avez le droit de cumuler vos ARE avec les revenus perçus grâce à votre auto-entreprise. Le calcul du montant ne diffère pas de la situation précédente.

Vous avez encore des questions concernant l’allocation chômage d’Aide au Retour à l’Emploi vis-à-vis de votre auto-entreprise ? N’hésitez pas à faire un petit tour sur notre site Internet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles
pourraient vous interesser.
Picture of Florian

Florian

18 juin 2024

Picture of Florent

Florent

11 juin 2024