Divers

Freelance vs auto-entrepreneur : quelles différences ?


Léa

· 4 minutes de lecture
Freelance vs auto-entrepreneur : quelles différences ?

Pour désigner un indépendant, on parle souvent de freelance et d’auto-entrepreneurs, mais saviez-vous que ces deux termes ne désignent pas exactement la même chose ? En effet, le terme « auto-entrepreneur » se rattache à une réalité administrative et juridique, contrairement à « freelance » qui désigne simplement un travailleur indépendant. Mais, ne vous inquiétez pas nous allons vous détailler tout ça !

Zoom sur le terme freelance

Le terme « freelance » vient de l’anglais et se traduit en français par « travailleur indépendant ». En étant freelance, vous offrez vos compétences en tant que professionnel à votre compte pour des particuliers ou d’autres entreprises.

Aujourd’hui, le travail en freelance attire de plus en plus de Français chaque année. Que ce soit des personnes à la recherche d’une indépendance professionnelle ou des entreprises à la recherche de sous-traitance pour certaines activités comme la communication, de l’informatique ou de la maintenance.

💡
À savoir : « Freelance » ne possède aucune valeur juridique, il s’agit seulement d’un mot du langage courant pour désigner un travailleur indépendant.

En effet, les métiers exercés en Freelance sont des métiers exercés sur des secteurs très variés ! Que vous exerciez une activité commerciale, artisanale ou libérale : il vous est possible de devenir freelance. On dénombre tout de même une part plus importante de freelance dans les métiers de l’informatique et de la communication digitale comme webdesigner, développeurs, graphiste, data sientist, social media manager ou rédacteur SEO.

Pour exercer en freelance, c’est très simple ! Il vous suffit d’être enregistré en tant qu’entreprise, ce qui signifie que vous devez choisir un statut juridique : Micro-entreprise, EURL, SASU

Zoom sur le terme auto-entrepreneur

Le terme auto-entrepreneur désigne un travailleur indépendant ayant opté pour le régime simplifié de l’auto-entreprise. Un auto-entrepreneur peut exercer en tant qu’artisan, en profession libérale ou bien en tant que commerçant. Être auto-entrepreneur possède plusieurs avantages :

  • Une comptabilité limitée
  • Une franchise de base TVA
  • Des démarches administratives plus simples

L’un des autres avantages de ce statut est son accessibilité. Ce statut est ouvert à tous, que vous soyez retraités, étudiants, en recherche d’emploi, fonctionnaires ou encore salariés.

Pour pouvoir exercer en auto-entreprise, certaines règles doivent être respectées. Parmi ces règles, vous retrouvez par exemple l’obligation de ne pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires !

Aussi, il faut savoir que certaines activités ne peuvent être exercées sous le régime simplifié de l’auto-entreprise (c’est le cas par exemple de certaines professions de santé).

Et, pour devenir auto-entrepreneur, c’est très simple, il vous suffit de vous inscrire sur Abby et de suivre les étapes pour démarrer votre activité !

Les points communs entre « Freelance » et « Auto-entrepreneur »

Pas de doute, les termes « Freelance » et « Auto-entrepreneur » sont liés ! Vous l’aurez compris, un freelance peut être un auto-entrepreneur (mais pas obligatoirement) !

La principale différence à noter entre ces deux termes, au-delà des différents statuts d’entreprise, est une différence de temporalité. En effet, un freelance facture généralement ses services à la journée ou à la demi-journée. Ce critère n’étant pas toujours vrai, il parait réducteur de dissocier les deux uniquement sur ce rapport au temps.

Freelance et auto-entrepreneur sont donc bien similaires, avec peu de différences. D’autant plus, qu’une écrasante majorité de freelances exercent sous le statut de l’auto-entreprise !

Freelance comme auto-entrepreneur se rapprochent de par les avantages :

  • Liberté dans les horaires de travail, une totale liberté d’organisation
  • Une volonté d’indépendance en devenant votre propre patron
  • Choisir ses clients
  • Définir vos tarifs
  • Choisir votre environnement de travail

Comme des désavantages :

  • des fluctuations de revenus
  • la solitude au travail
  • une couverture sociale moins effective que la couverture générale

Dans les deux cas, on dénote une volonté commune d’entreprendre, de créer, de marquer les esprits avec son travail !

Les statuts d’entreprise en freelance

Vous souhaitez vous lancer en freelance ? Deux principales options s’offrent à vous ! Opter pour le statut d’auto-entrepreneur ou passer par la création d’une société unipersonnelle.

Entreprise Individuelle (EI)

Une entreprise individuelle est le statut d’entreprise parmi les plus simples à réaliser ! Vous n’avez pas de statuts à rédiger, ni de capital social à définir. Votre entreprise est simplement confondue avec vous-même ! Et, en tant que dirigeant d’une EI, vous resterez soumis à l’impôt sur le revenu. Vous exercerez sous le statut de travailleur non salarié.

EURL

Une EURL est une société unipersonnelle idéale si vous souhaitez développer rapidement votre projet de freelance sans être confondu avec votre entreprise. En tant que dirigeant d’une EURL, vous serez soumis à l’impôt sur le revenu, avec la possibilité de vous soumettre à l’impôt sur les sociétés et exercerez sous le statut de travailleur non salarié. Vous n’aurez pas de plafond de chiffre d’affaires à respecter et vous aurez la possibilité de déduire vos charges de vos revenus imposables !

SASU

Une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est une société par actions simplifiée (SAS) gérée par une seule personne nommée “associé unique”. En tant qu’associé unique, vous pouvez définir librement le capital social de votre société et bénéficiez d’une meilleure protection sociale qu’en EURL. Vous pouvez également désigner une autre personne pour diriger votre SASU. Bien que plus complexe à mettre en place, la SASU est un statut plus adapté si vous souhaitez développer votre activité et vos bénéfices sans être limité puisqu’il n’existe pas de plafond de chiffre d’affaires.

Maintenant que vous avez découvert notre article, fini la confusion entre Freelance et Auto-entrepreneur !

Et, si votre choix se porte sur la création d’une auto-entreprise, Abby sera là pour vous accompagner dans toutes vos démarches de création, mais aussi dans la gestion de votre projet !

Découvrez CherryPick

Vous aimerez aussi