Les bonnes pratiques pour communiquer avec ses clients

Picture of Lea

Lea

29 novembre 2021

Bravo, vous venez de passer l’étape de la création de votre auto-entreprise ! Mais une autre étape est essentielle quant au développement de votre projet. Laquelle ? Eh bien, l’étape de la communication, plus particulièrement la communication avec votre clientèle. Il est vrai que, dit comme ça, cela peut paraître un peu vaste. À cet égard, plusieurs interrogations vous viennent sûrement à l’esprit, tel que : » Quelles sont les bonnes pratiques pour communiquer avec ses clients ? », « Comment établir une bonne relation client ? », « Quels outils / supports de communication utiliser? », « Quelle stratégie de communication mettre en place ? » etc…

Pas de panique, on vous l’assure, ce n’est pas si compliqué que ça en a l’air. D’ailleurs, dans cet article, on vous partage tous nos conseils pour vous aider à mieux communiquer avec vos prospects !

Comment bien communiquer avec ses clients ?

En auto-entreprise, quel que soit le type d’activité exercé, l’investissement dans la communication est un aspect primordial pouvant faire croître votre business en un éclair ! En effet, les finalités, dans le fait d’adopter les meilleures pratiques de communication sont de faire connaître, faire aimer et faire agir. Le tout, dans un but commun : satisfaire, fidéliser et augmenter vos prospects. Mais comment s’y prendre ?

Pour commencer, définissez les tâches générales et principales. Ces dernières seront approfondies et spécifiées tout au long de votre activité, alors n’hésitez pas à y consacrer du temps. Cette première étape vous aidera à mettre en place votre plan de communication.

Pour vous aider, voici un exemple d’étapes à suivre :

Étape 1 : Posez-vous les bonnes questions

Ces différentes interrogations sont nécessaires, car elles vont orienter vos actions et permettre à votre auto-entreprise de ne pas s’égarer.

  • Quel type de clientèle je souhaite viser ?
  • Quel temps je peux consacrer à la gestion de ma communication ?
  • Mon activité m’amène-t-elle à être souvent en contact direct (physique) avec mes clients, ou non ?
  • Est-ce que le contact humain occupe une grande place dans mon activité ?

Étape 2 : Définissez votre cible

Ensuite, définissez votre cible. Au fil du développement de votre activité, votre cible sera de plus en plus précise. De ce fait, vous pourrez progressivement définir des segments. Les segmentations de prospects vous permettront de connaître avec plus de précision le comportement de vos clients, leur profil, leur consommation, mais avant tout de connaître davantage leurs attentes et leurs besoins afin d’y répondre convenablement.

Étape 3 : Définissez le message que vous souhaitez transmettre

Cette étape contribue à la construction de votre identité visuelle, l’image que vous souhaitez renvoyer et surtout le type de clientèle que vous allez attirer. Quoi qu’il en soit, privilégiez un message clair et précis. Soyez donc judicieux dans le choix des mots en sélectionnant des termes instantanément accrocheurs et impactants !

Étape 4 : Fixez des objectifs SMART

Que signifie cet acronyme ?

Spécifique

Mesurable

Atteignable

Réaliste

Temporel

En effet, après avoir préalablement fait un brainstorming, la méthode SMART vous permettra de fixer des objectifs, de sorte que ces derniers soient atteints. Par exemple, dans le cadre de votre relation client, vous pouvez vous fixer comme objectif de demander des retours une fois par semaine ou fixer un nombre d’avis positifs hebdomadaires, un nombre moyen d’abonnements par semaines sur les réseaux sociaux etc …

💡
Bon à savoir : Evidemment, les fake news, la publicité mensongère etc… sont à bannir de votre contenu. Au contraire n’hésitez pas à mettre en avant l’authenticité et la transparence dans votre auto-entreprise qui sont des valeurs qui vont rassurer vos clients et créer un lien de confiance.

Étape 5 : Les canaux de communication

Une fois que vous connaissez mieux vos clients et que vos objectifs sont fixés, vous pouvez désormais sélectionner les canaux de communication les plus adaptés pour transmettre votre message à votre cible.

Dans cette démarche, voici les questions que vous pouvez vous poser en amont :

  • Sur quels réseaux passent-t-ils le plus de temps ?
  • Quels lieux physiques fréquentent-t-ils ?
  • Consulte-t-il fréquemment ses mails ? Aiment-t-ils en recevoir ?
  • Regardent-t-ils la télévision ? Si oui, sur quels créneaux ?
  • Quels salons professionnels fréquentent-t-ils ?

Après avoir répondu à ces questions, vous pouvez enfin déterminer les outils de communication adéquats. Ces derniers peuvent être online ou offline.

La stratégie de communication online

Par définition, la communication online désigne l’ensemble des actions sur internet. L’optimisation des supports digitaux n’est pas très compliquée. Pour commencer, il vous suffit de :

  1. Sélectionner les bonnes plateformes de communications :
  • Réseaux sociaux : publications (photos, vidéos de produits), publications sponsorisées, partenariats avec des influenceurs, interactions en commentaires, organisation de live etc…
  • Emailing : emails promotionnels, partage de contenu, newsletters, communiqué de presse….
  • Marketing de contenu : blog, rédaction d’articles, site de vente, publication d’infographie

2. Établir une ligne éditoriale

3. Déterminer la fonction de chaque réseau social

4. Mettre l’accent sur le référencement Google

5. Préparer le contenu en amont et programmer les publications pour gagner un maximum de temps

La stratégie de communication offline

La communication offline désigne l’ensemble des actions marketing utilisées en dehors d’internet et peut être considérée comme du marketing plus conventionnel parce qu’on y retrouve des médias traditionnels tels que :

  • La presse
  • La radio
  • Les supports publicitaires

À cet égard, différentes actions sont envisageables, en voici quelques-unes :

  • Le street marketing
  • Les relations presse / Relations publiques
  • L’événementiel
  • Le packaging, cartes de visites…
  • Le parrainage, mécénat, sponsoring

Même si la communication online, occupe une grande place actuellement, la communication offline est toujours très utilisée par les entreprises. D’ailleurs ces deux types de communications sont complémentaires, l’utilisation de l’une n’empêche pas l’utilisation de l’autre, bien au contraire.

Étape 6 : L’identité visuelle de votre communication

Après avoir choisi les canaux de communication les plus appropriés, une étape cruciale est de travailler sur l’identité associée à votre communication. Qu’il s’agisse de communication online ou offline, la présentation visuelle de votre communication doit suivre un fil conducteur qui rendra vos messages reconnaissables et mémorables.

Un outil précieux pour cela est Canva, qui offre de nombreuses possibilités pour créer des documents, des vidéos et des visuels professionnels. Par exemple, avec Canva, vous pouvez facilement convertir vos documents Word en PDF attrayant, vous permettant de maintenir une cohérence visuelle forte

Testez !

Avant de passer officiellement à l’action, testez les outils que vous souhaitez utiliser sur une petite durée et une petite audience afin d’être sûr qu’ils sont adaptés à votre activité et à votre clientèle.

Par exemple, avant de créer un site de vente, vous pouvez d’abord vous positionner en tant que vendeur en ligne sur une grande plateforme d’e-commerce comme Ebay. L’objectif étant de vous rapprocher du client et de recueillir des informations sur ses attentes et ses besoins.

Quelque soit, le plan de communication que vous souhaitez mettre en place, testez-le ! Cela vous permettra de juger sa potentielle efficacité ou non.

Le service client

Enfin, la dernière chose à ne pas négliger est, bien entendu, le service client. Quoi de mieux, que les retours de vos clients sur vos services ou vos produits pour faire évoluer votre auto-entreprise et ainsi leur proposer ce qu’ils recherchent ? C’est pourquoi, il est important que vous soyez attentif.

D’un point de vue financier, pour limiter et éviter les retards de paiements. Nous vous recommandons d’opter pour les systèmes de relance automatique. Cet outil peut s’avérer être un véritable gain de temps en termes d’organisation et de gestion de votre auto-entreprise, car vous pouvez décider de la fréquence à laquelle vous souhaitez relancer votre client et surtout définir le ton employé. D’ailleurs avec Abby, vous pouvez directement envoyer un lien de paiement en seulement quelques clics !

Finalement, communiquer avec ses clients est une chose, bien communiquer avec ses clients en est une autre. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas très compliqué, il vous suffit d’un peu de temps, de rigueur et d’attention sans compter les bonnes pratiques à adopter que nous venons de vous partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles
pourraient vous interesser.
Picture of Florian

Florian

9 mai 2024

Picture of Florent

Florent

7 mai 2024